Pourquoi Dieu n'existe pas... Ma vision de la religion

Pourquoi Dieu n’existe pas… Cela peut paraître prétentieux comme introduction mais j’essaie au moins d’apporter une réponse argumentée. CHRETIENS, MUSULMANS, JUIFS lisez ces lignes et dites-moi qu’est-ce vous répondez face à ces affirmations (qui ne sont que des observations) et font simplement appel à votre raison. Ayez la tolérance de lire cela (je crois que la tolérance fait partie de vos principes ?), et même si vous etes entièrement à l’opposé de mon avis ayez la satisfaction d’avoir écouté la confession du pauvre pêcheur que je suis. ATHEES de toutes origines et de tous ages, épargnés par la cécité religieuse, bienvenue. Ce blog vous est aussi dédié, pour savoir si d’autres personnes pensent comme moi et en ont assez qu’on leur fasse croire que ce sont nous les anormaux. Pour que athée ne rime plus avec égaré...
Samedi 14 mai 6 14 /05 /Mai 00:00

Je me dois maintenant de répondre à cette question que l’on ma déjà posé : « Et si les gens sont plus heureux avec une religion, pourquoi ne pas les laisser tranquille ? » Tout d’abord je reprécise que je n’en veux pas aux croyants, mais à la religion et à ses effets néfastes sur eux. Ensuite un grand nombre de croyants a été embrigadé dans sa jeunesse, et n’a jamais connu l’athéisme. En effet, comment regretter la liberté sans même en avoir une idée ? J’aimerais tant que ces personnes vivent ne serait-ce qu’un jour sans Dieu, et s’apercoivent que l’on vit très bien sans. Pourquoi s’embarrasser de quelque chose de faux ? Mais ces personnes sont souvent les plus fermées d’esprit. Le narcissisme tient aussi un role ici : pour se sortir de la religion, le croyant doit accepté de s’être trompé des années durant. Dur dur…

Et puis même si beaucoup de croyants sont pacifiques, et que la religion les aide à vivre à la manière d’un psy ou d’une meilleure copine à qui l’on peut tout dire, je suis obligé de constater que cette même religion interprétée différemment conduit à des crimes contre l’humanité atroces. Enfin, mes principes m’empêchent de rester passif face à une fausse croyance que l’on impose à des millions de personnes. Bien sur, ils vivent très bien ainsi. Mais je crois qu’un monde sans religion serait la chose la plus magnifique qu’il puisse arriver.

 

Par SULLIVAN - Publié dans : noreligions
Ecrire un commentaire - Voir les 58 commentaires
Samedi 14 mai 6 14 /05 /Mai 00:00

On note un certain recul de la religion en France au cours du siècle dernier et même maintenant. Pourquoi selon vous ? Je me suis posé la question. Et je ne vois que deux choses qui n’avaient jamais eu lieu auparavant.

1885 – Jules Ferry. L’enseignement scolaire primaire est désormais gratuit, laique et obligatoire. Une avancée énorme pour lutter contre l’ignorance. Et contre les idées recues. Le plus grand nombre est désormais initié à développer son esprit critique.

Fin du XIX e – Révolution Industrielle. La science connaît un essor prodigieux. Et cela ne cessera tout au long du XX e siècle. Partout où elle passe, la science se fait un devoir preuves  à l’appui de démonter cette religion. Pour moi la science est l’arme qui tuera la religion. Elle a déjà commencé son entreprise. Que ce soit dans la théorie de l’évolution des espèces, comme je l’ai déjà dit, dans la conquête de l’espace et la brisure de la croyance d’un paradis au ciel, dans la génétique et la biologie (non, non l’homme ne nait pas de la poussière) ou tout simplement dans la médecine (s’il fallait attendre que Dieu fasse des miracles pour sauver les malades on aurait le temps de lire plusieurs fois le Coran de suite). Partout, partout où la science avance la religion recule. Et avec des effets concrets. Moi je ne me nourris pas de miracles. Les bienfaits de la science, je peux les voir tous les jours. C’est ma lueur d’espoir. Chaque fois que l’on brandira la Bible devant moi je me défendrai avec mes tables de multiplication. Et le jour où la science expliquera ce qui se passe après la mort alors je crois que s’en sera fini pour la religion. Car je crois qu’il existe quelque chose après la mort. Mais pas forcément quelque chose d’individuel, une autre vie ailleurs ou une réincarnation. Ni bien sur la solution simpliste d’un paradis et d’un Dieu. Mais quelque chose de beaucoup plus fort, et plus beau, collectif, à mettre en relation avec l’Univers entier et qui poserai ses bases sur la science. En tout cas rien qui pourrait avoir des répercussions dans ma vie de tout les jours.
Par SULLIVAN - Publié dans : noreligions
Ecrire un commentaire - Voir les 28 commentaires
Samedi 14 mai 6 14 /05 /Mai 00:00

Religion n.f (lat. religio) : Solution la plus facile qu’ait trouvée l’Homme pour expliquer d’où il vient, où il va et pourquoi il est sur Terre.

En effet, l’homme a toujours eu peur de l’inconnu. Il a aussi tendance à vouloir tout savoir, tout expliquer, et le fait que personne n’est jamais revenu de la mort a donné naissance aux explications les plus folles pour calmer cette peur. La religion est la solution simpliste apportée. L’existence d’un Dieu, au-dessus de tout le monde et qui possède tous les pouvoirs, me paraît assez terre-à-terre comme explication. Cependant cela ne m’étonne pas que l’on ait apporté cette solution il y a plusieurs siècles avant les grandes avancées scientifiques. Votre Dieu peut aussi servir de confident, comme je l’ai dit plus haut. Cela soulage toujours de parler. D’autant plus que vous êtes assurés d’être pardonnés, et que personne ne descendra du Ciel pour changer la Bible.
Par SULLIVAN - Publié dans : noreligions
Ecrire un commentaire - Voir les 10 commentaires
Samedi 14 mai 6 14 /05 /Mai 00:00

Qui, de Dieu ou de l’homme, a créé l’autre ? Une question primordiale soulevée ici. Mais à chaque fois que j’essaie d’y répondre, je retombe toujours au même point. Envisageons les deux possibilités.

            Et commençons par celle des croyants. Dieu a créé l’Homme… Mais comment ? Que l’on me donne une explication. Toute affirmation demande justification. Ne me faites pas croire que si je vous dis que des extraterrestres sont venus diner chez moi hier vous n’allez pas me demander des preuves à moins de me prendre pour un hurluberlu ! La seule explication qui m’ait jamais été donnée est celle inscrite dans la Bible. Le 1er jour, le 2e jour, le 3e jour… Le jardin d’Eden… Adam et Eve… La pomme, le serpent… Un bien joli conte, en effet. Mais quel homme sur terre peut se prétendre sain d’esprit s’il adhère à ces racontards ? Et la théorie de Darwin, qu’en faites vous ? Et les 95% d’ADN identiques entre l’homme et le chimpanzé ? Ne sont-ce pas des preuves flagrantes ?

            Et si l’homme a créé Dieu… Mais alors c’est rejeter tout ce que dit la Bible, le Coran, l’Ancien Testament. Que garder alors de ces livres ? Et puis si l’homme a créé Dieu, le problème me semble résolu. Cela veut dire que l’homme n’est pas investi d’une « force intérieure » et qu’il a créé une religion à son image pour je ne sais quelles raisons.

 

Je pose souvent la question « à quoi te sert ta religion ». Les réponses sont confuses. Ou alors on se cache derrière l’aspect « personnel » de la chose. Un confident à qui l’on s’adresse dans la prière ? Qui nous soulage ? Mais n’est-ce pas plutot là le role d’un psy ?
Par SULLIVAN - Publié dans : noreligions
Ecrire un commentaire - Voir les 28 commentaires
Samedi 14 mai 6 14 /05 /Mai 00:00
Pour moi, Dieu est un Père Noel. Je m’explique. C’est une jolie histoire, que l’on raconte à tous les enfants ou presque quand ils sont petits : « si tu es bien sage et bien gentil le Père Noel t’apportera plein de cadeaux ». Seulement, quand ils arrivent à l’âge adulte, on oublie de leur dire que le Père Noel n’existe pas. On les nourrit d’une espérance que l’on sait pertinemment fausse dans l’espoir de les faire rêver ou de les faire obéir (ça ne vous rappelle rien ?). Désolé de me répéter, mais on se sert une fois encore d’une faiblesse intellectuelle pour triompher. Disons que ici la nuit de noel avec ses cadeaux représente le paradis. L’attente est longue… Le chemin difficile pour le croyant. Cette adoration pour un monde abstrait s’accompagne d’un désinteressement pour le monde réel. Voyez comme le croyant est bizarre : il préfère fantasmer sur un monde dont il n’est pas sur qu’il existe et perdre du temps dans diverses activités religieuses  plutot que de vivre à 100% une vie bien réelle et déjà assez courte comme ça. Mais cette affirmation ne vaut que pour ceux qui croient au paradis. Je sais que nombre de croyants rejettent cette théorie. Les mentalités changent, heureusement. Toujours est-il qu’ils croient en quelque chose qui influe grandement sur leur vie quotidienne. Mais l’adulte qui ne croit plus au Père Noel recevra quand même des cadeaux. L’athée accèdera au même endroit que le croyant après sa mort… Une dernière chose, pour en finir avec ma comparaison : pensez au nombre de fois où vous avez été déçu en ouvrant vos cadeaux…
Par SULLIVAN - Publié dans : noreligions
Ecrire un commentaire - Voir les 46 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus